1. Création d'un document
  2. Application des styles
  3. Ecriture d'un contenu minimal
  4. Avantages de la structuration
    1. Numérotation des chapitres
    2. Utilisation du navigateur
    3. Création d'une table des matières
  5. Modification ou Création de styles

Premiers pas
Mise en page
Classeur et graphe
Cet exercice a été écrit pour des étudiants en IUFM (aujourd'hui INSPE: Institut national supérieur du professorat et de l'éducation) et prend exemple de la production du mémoire professionnel.

Mais il peut facilement être transposé pour l'écriture de tout texte structuré d'au moins une dizaine de pages. Il vous fait découvrir la gestion de grands documents; vous serez d'autant plus motivés pour réaliser l'exercice que vous aurez réellement un grand document à produire.

Un document est constitué de paragraphes. Pour signaler la fin d'un paragraphe, il suffit d'appuyer sur la touche Entrée (retour chariot). Vous pouvez choisir de visualiser les marques de fin de paragraphe: ¶ (et d'autres carctères non-imprimables) par le menu Affichage option Marques de formatage. Cet affichage se règle en détails dans le menu Préférences > Libre Office Writer > Aides au formatage. Vous pouvez vous inspirer de la copier d'écran ci-contre pour décider quelles cases cocher. Si vous souhaitez aller à la ligne à l'intérieur d'un paragraphe, appuyez simulanément sur la touche majuscules ou sur la touche contrôle et sur la touche entrée. Les éléments de mise en page définis avec la règle sont valables pour l'ensemble d'un paragraphe.

Création d'un document

Ouvrez une fenêtre de texte, enregistrez le document (même vide) dans votre espace personnel.
Tapez le plan suivant (il ne s'agit que d'un exemple tiré de Bisault 1) que vous pouvez remplacer par n'importe quel autre plan correspondant au travail qui vous intéresse. Vous pourrez modifier ce plan plus tard, mais il est essentiel de commencer par faire un plan, même complètement provisoire. L'indentation et la numérotation ne sont pas à reproduire mais servent à visualiser le niveau de chaque titre :
Introduction
1 Problématique
1.1 Définition du problème
1.1.1 Références théoriques
1.1.2 Questionnement
1.2 Formulation d'hypothèses
2 Méthodologie retenue pour la recherche
2.1 Choix de l'expérience pédagogique
2.2 Déroulement de l'expérience (situations pédagogiques)
2.3 Recueil des résultats
3 Etude critique
3.1 Interprétation et relativisation des résultats
3.2 Comparaison avec les résultats de la littérature
Conclusion
Bibliographie
Annexes

Au lieu d'utiliser la règle pour mettre en forme chaque paragraphe, vous allez définir et appliquer des styles. L'intérêt est de définir en un seul endroit en quoi consiste un style donné et de l'appliquer ensuite à toute une classe de paragraphes. Deux options sont possibles : redéfinir les styles existants enregistrés (ce que nous allons faire) ou en créer de nouveaux. Les styles sont enregistrés avec le document.

Les styles agissent sur : la police par défaut du paragraphe, sa taille, son affichage (gras, italique); l'interligne, les tabulations, les bordures, l'encadrement; le niveau hiérarchique du paragraphe et donc sa numérotation.

Il n'est pas essentiel de définir de façon très soignée ou définitive les différents styles, mais il est indispensable de définir autant de styles que de types d'éléments structurels du texte. On utilisera 3 styles pour les titres qui correspondent aux trois niveaux de titres, plus un style pour les titres non numérotés. Le style standard correspondra au corps du texte. Tous ces styles sont déjà prédéfinis dans Open Office, on peut aini se préoccuper plus tard de modifier leur apparence (c'est à dire faire de la mise en page) et s'intéresser tout de suite à la structure du texte.

Application des styles

Ce qui nous intéresse d'abord, c'est qu'en appliquant un style à un paragraphe, on en défini le niveau hiérarchique.

Il suffit de cliquer à l'intérieur d'un paragraphe (ou d'un titre), puis de double-cliquer sur le style choisi dans le menu déroulant à gauche de la barre d'objet texte: menu style.

3 Ecriture d'un contenu minimal

Tapez le contenu de quelques paragraphes (par exemple l'introduction); vous pouvez y coller le contenu d'un faux texte pour gagner du temps. Vous pouvez ajouter un ou deux titres de bas niveau au plan précédent et un contenu en corps de texte qui leur correspond. Pour pouvoir pleinement expérimenter le fonctionnement du navigateur, il est également nécessaire d'insérer une ou deux illustrations; Lorsqu'une image est sélectionnée, le menu Insertion option Légende (alternativement, utilisez le menu local apparu par un clic droit sur l'image) permet d'ajouter une légende qui s'insérera sous l'image; vous pouvez changer le nom de la catégorie pour Figure ou un autre nom, mais conservez ensuite le même pour toutes les images dont vous voudrez générer la liste.

Les images d'une méme catégorie sont numérotées automatiquement!

Vous trouverez des photos libre de droits sur un certains nombre de sites comme celui-ci:
www.photogen.com/ ou sur Wikimedia (n'oubliez pas d'indiquer le nom de l'auteur et la source des images sous licence Creative Commons).

Avantages de la structuration

Numérotation des chapitres

numérotation 1numérotation 2

Dans le menu Outils choisissez l'option Numérotation des chapitres et associer chaque niveau au style de paragraphe de même niveau; choisir la numérotation qui vous convient (le choix 1, 2, 3, ... est le plus classique); si nécessaire, placez un espace comme séparateur derrière.

Les icônes de liste numérotation 1 qui apparaissent dans la barre d'objet texte servent à numéroter les listes et ne sont surtout pas à utiliser ici.

La numérotation des titres (chapitres) est automatiquement mise à jour quand on ajoute, supprime ou déplace le titre et le corps de texte qui lui correspond.
Le navigateur liste tous les éléments du texte. Comme son nom l'indique il permet d'attendre facilement un titre ou une image en double-cliquant sur l'élément. Sa fonctionnalité la plus puissante est de permettre le déplacement d'un titre par rapport au titre qui le précède ou quit le suit; les paragraphes de corps de texte qui le suivent jusqu'au titre suivant sont déplacés en même temps; le niveau du titre déplacé et sa numérotation sont mis à jour automatiquement.
table des matières

déplace le titre et le corps de texte qui suit vers le haut du document
déplace le titre et le corps de texte qui suit vers le haut du document
< remonte le titre d'un niveau
> abaisse le titre d'un niveau

Ces fonctionnalités sont comparables au mode plan de Word, même si la présentation du navigateur de Libre Office est assez confuse.

Affichez le navigateur ( menu Affichage, option Navigateur). Sélectionnez un titre, puis cliquez sur une des icônes pour le déplacer; ou en modifier le niveau d'un titre sans le déplacer.

4.3 Création d'une table des matières

La création de la table des matières ne se fait qu'une fois le document finalisé. Elle génère automatiquement les numéros de page, mais si vous supprimez ou ajoutez ensuite des paragraphes, la mise à jour n'est pas automatique (celle-ci serait trop coûteuse en temps). Il faut cliquez avec le bouton droit dans la table et choisir l'option Actualiser l'index (ce même menu permet de supprimer la table si nécessaire).

table des matières
Placez vous dans la page où vous souhaitez insérer la table des matières, puis sélectionnez l'option Index et tables du menu Insérer, puis encore Index et tables, laissez le type par défaut Table des matières, puis validez; les différents onglets permettent des choix de mise en page.

Les mêmes options de menu permettent en choisissant le type Index des illustrations de générer une liste des illustrations appartenant à une même catégorie (comme Figure).

 Modifications ou Création des styles

style
Cliquez sur le menu Format option Styles et formatage. Dans la fenêtre du styliste, sélectionnez un style comme standard, puis cliquez avec le bouton droit et choisir Modifier.

Cliquez sur l'onglet Alignement pour choisirJustifié; cliquez sur l'onglet Condition pour choisir En tête tableau et Alinéa comme niveau hiérarchique. Cliquez sur l'onglet Retrait et écart pour choisir un écart en bas de 0,4 cm en plaçant toutes les autres valeurs à 0. Choisir une police normale dans l'onglet Police.

style
Toujours dans la fenêtre du styliste, sélectionnez un style comme titre 1, puis cliquez avec le bouton droit et choisir Modifier. Choisir une police plus grasse, l'alignement à gauche et mettez toutes les valeurs de retrait et écart à 0.

La mise en page de la table des matières est définie dans les styles Niveau 1 [table des matières niveau 1]; etc. Il est toujours possible de modifier ces styles s'ils ne vous convienent pas (par exemple pour modifier la police, etc.).

Pour créer un nouveau style, placez vous dans la fenêtre du styliste puis cliquez avec le bouton droit et choisir Nouveau.

Il est possible de définir un style à partir d'un paragraphe déjà mis en forme : ce paragraphe étant sélectionné, cliquez avec le bouton droit dans la fenêtre du styliste et donnez un nouveau nom à ce style.

2.1 Importer les styles d'un autre document

Le fichier doit être enregistré au format Open Office pour pouvoir importer des styles. Ouvrez la fenêtre du styliste; cliquez sur l'icône la plus à droite en haut (image), dans le menu déroulant choisir Charger les styles. Sélectionnez le fichier. Les styles apparaissent dans le styliste (choisir Tous les styles).

Notes

(1) Bisault J, Lavarde A.. 1995. Le mémoire en IUFM, théorie et pratique. CDDP de l'Oise : 54.

Bibliographie

David Paenson, B.A. Hons. 2014 Writer pour étudiants (pdf).

Bilan