1. Logiciels ↓
  2. Applications intégrées au système ↓


Pour faire une recherche dans cette page, tapez Ctrl F dans votre navigateur favori.

Les logiciels (liste alphabétique)

Il fut un temps ou Apple offrait aux développeurs comme aux utilisateurs de Macintosh un espace permettant de télécharger applications gratuites ou de démonstration. Business oblige, la création de l'Applestore à mis fin à cette générosité; cette page est destinée à faciliter votre recherche de logiciels libres (ou gratuits) et à lutter contre le champion de l'obsolescence programmée qu'est la société Apple (Sur l'Applestore, vous ne trouvez que les dernières versions des logiciels à l'exception notable de certains logiciels produits par Apple lui-même comme les anciennes versions server de Mac OS X -payantes-).

Cette sélection est volontairement restreinte (vous trouverez plus exhaustif en consultant les liens cités en référence); la crème de la crème (c'est à dire les applications à mon avis indispensables) est signalée par une étoile. Une bonne partie des logiciels cités est multi-plateforme, donc présentent des versions Windows et Linux: n'hésitez pas à consulter leur site.

En fin de page, sont présentées quelques astuces et conseils concernant les applications livrées avec Mac OS X.

Adobe DNG Converter (gratuit)
Si vous faites de la photographie, vous savez que quasiment tous les appareils enregistrent les images au choix dans le format jpeg (très répandu sur le web) et dans un format dit raw. Le format raw est un format brut, peu compressé, proche des données délivrées par le capteur de l'appareil photo. Le format jpeg, dont la compression est réglable (les appareils offrent généralement trois choix) est un format avec perte, c'est à dire que dès le départ vous perdez de la qualité. Les photos jpeg offrent aussi bien moins de possibilités de correction (en particulier pour la lumière et la saturation) que le format raw. Tous les photographes exigeants devraent donc logiquement utiliser le format (ou plutôt les formats) raw.

Malheureusement le format raw a ses inconvénients: il est plus encombrant et surtout il est propriétaire et présente de multiples variantes, non seulement par marque, mais en fait par appareil. Il n'est pas directement affichable par la plupart des ordinateurs ou smartphone, les photographies doivent être converties en jpeg par une application ad'hoc (en général on profite bien sûr de cette conversion pour les améliorer).

Malheureusement, le format raw est un terrain de choix pour la mise en oeuvre de l'obsolescence programmée par les fabricants d'appareils, d'ordinateurs et de logiciels. Les fichiers portent d'ailleurs des extensions différentes: crw ou cr2 chez Canon, nef chez Nikon, arw chez Sony. Adobe a proposé il y a longtemps un format raw universel et publique qui porte l'extension .dng. Une application basique, mais gratuite et rapide converti les fichiers d'un format raw propriétaire au format universel. Quelques fabricants d'appareils comme Leica, Pentax, Hasselbald ont joué le jeu et adopté le format raw, les autres résistent.

C'est un point à prendre en considération lorsque vous achetez un appareil photographique. La version 10.1 de Adobe DNG Converter exige Mac OS 10.11. La numérotation des versions est la même que celle de Camera Raw, un autre produit d'Adobe, très convivial, mais qui pour fonctionner exige la présence de Photoshop ou Lightroom. Pour connaitre quelle est la version minimum utilisable avec votre appareil photo consultez la page: Supported camera models.

Audacity (libre)
Audacity® est un logiciel libre, gratuit et multi-plateforme pour l'enregistrement et l'édition de sons; il peut vous permettre de normaliser le volume, de réduire la fréquence d'échantillonnage pour diminuer la taille d'un fichier, etc.

Audirvana Free (libre)
D'après les connaisseurs ce logiciel est un des meilleurs compléments à un DAC (Digital Analog Converter). Il a cependant l'inconvénient de s'approprier l'exclusivité de la sortie son.

Un DAC s'intercale entre une source sonore numérique et un amplificateur (analogique). Si le DAC est connecté à l'interface USB du Macintosh, il remplace le convertisseur intégré à l'ordinateur, en général bien plus médiocre. Un DAC (ou un ampli) connecté à la sortie optique d'un Macintosh ancien (elle utilise le même jack 3,5 mm que la sortie analogique) récupère aussi directement le signal numérique. Les nouveaux Macintosh n'ont plus cette fonctionnalité.

Comparaison entre version libre et version plus du logiciel:
audirvana.com/?page_id=143

BatChmod (gratuit)
Application graphique permettant de modifier les droits et possesseur d'un fichier sans passer par le terminal; ses possibilités sont plus étendues que celles du Finder.

Calibre (Libre)
Application permettant de gérer une librairie de livres électroniques; comprend un lecteur efficace et un module de conversion (plus ou moins parfait) entre divers formats de livres électroniques (le plus pratique étant le format e-pub). Permet de choisir l'emplacement de sa blibliothèque, ce que Book ne permet pas.

Carbon Copy Cloner (gratuit / commercial)
Sans doute le plus polyvalent des logiciels de clonage / sauvegarde. Attention, seule la version 3.4 du logiciel est gratuite; elle fonctionne avec presque toutes les versions du système au moins jusque Yosemite (10.10).

Chromium (libre)
Chromium est la version libre de Chrome. La différence est que Chrome espionne en permanence votre navigation pour en informer Google, ce qui, pour le moment, lui permet de vous adresser de la publicité ciblée ; à vous de voir... Chromium est une application simple et efficace.
Vous aurez peut-être quelques difficultés à découvrir l'URL ci-dessus avec le moteur de recherche à lunette ; Google ferait-il de la censure ?
Si toutefois vous restez inconditionnels de Chrome, il faut savoir qu'il possède un mode "navigation privée". Par ailleurs Firefox vous propose bien plus d'extensions et semble plus à même de lutter contre l'envahissement publicitaire d'Internet.

Cyberduc (Libre)
Client FTP, mais aussi Webdav avec une interface "à la mac" des plus conviviales; développé en Java. Cyberduck demande un peu d'accoutumance en raison de son fonctionnement par glisser - déposer, mais une fois l'habitude prise, on ne peut plus s'en passer.

Eazy Draw Retro (gratuit)
Le seul programme capable de lire les dessins vectoriels d'Appleworks et Clarisworks (Mac OS 10.4 et ultérieurs jusqu'à Catalina). Les versions ultérieures à cette version 9.0.2 d'EazyDraw ne lisent plus ces fichiers et sont payantes.

Eudora (libre - obsolète)
Autrefois disponible en plusieurs versions (gratuite, sponsorisée et payante) dans ses heures de gloire, cette application de courrier électronique est devenue libre en 2006, lorsque Qualcomm en a cessé le développement. Une tentative avortée de développement libre est intervenue en 2010, en utilisant Thunderbird comme base, et non le code source d'Eudora! La dernière version Macintosh (6.2.4) est un exécutable PowerPC et est donc incompatible avec les systèmes postérieurs à Snow Leopard (10.6). La version 6.2.1 a été francisée. Cette application a quelque peu vieilli aujourd'hui (très mauvaise gestion des fichiers joints des courriels envoyés par les applications récentes), dommage; je vous conseille d'utiliser sylpheed.

FFview (gratuit)
Un petit logiciel extrêmement rapide conçut au départ pour afficher les bandes dessinées. Affiche les données EXIF des JPEG. Mac OS 10.3.9 et suivants.

Firefox (Libre)
Probablement le navigateur le plus sûr et le plus à même de préserver votre vie privée; une multitude d'extensions en font un "couteau suisse" du web; les dernières versions nécessitent au moins Mac OS 10.9 (Mavericks); Avec Mac OS 10.6 vous devrez utiliser Firefox 48 (qui comportera forcément des failles de sécurité). Waterfox est un clône de Firefox permettant de continuer à utiliser certaines extensions non mises à jour (comme FireFTP).

GUI Tar (Libre)
Interface pour les utilitaires Unix de compression et décompression de fichiers, ce qui permet d'éviter la ligne de commande. Compresse dans les formats: .7z, .tar, .tbz, .tgz, .gz, .bz2, .Z, .zip. N'est malheureusement plus mis à jour mais fonctionne au moins jusque Snow Leopard.

GIMP (Libre)
Logiciel de dessin bit-map et de retouche photographique. La version 2.10 exige OS 10.9. L'exergonomie du logiciel est un peu complexe à mon goût.

Handbrake (Libre)
Converti vos videos. Avec ce logiciel vous pouvez par exemple compresser les fichiers VOB d'un DVD (non protégé) en un format plus compact.

HoRNDIS (Libre)
voir aussi github.com/mikhailai Les usagers de Windows et de Linux n'ont aucun problème pour accéder au partage de connexion à l'internet d'un téléphone sous Android. Sous mac OS X vous pouvez utiliser le mode bluetooth, mais si vous êtes adepte des solutions cablées (plus sécurisées et plus rapides), HoRNDIS est un driver qui permet le partage à travers un simple cable USB. Très utile dans une zone ou seul le réseau GSM ou 4G est disponible.

Hugin (Libre)
Assemble des photos formant une mosaïque pour créer des panoramas. Rarement pris en défaut; la seule règle à respecter est que le centre optique de l'objectif doit rester le même (ou à peu près) d'une photo à l'autre (il faut tourner l'appareil en restant dans l'axe optique de l'objectif); un pied est d'une grande aide lors de la prise de vues, sans être indispensable.

I Conjugue (Gratuit)
Permet de connaitre la conjugaison de tous les verbes de la langue française.

Inkscape (Libre)
Editeur d'images vectorielles. Une application fonctionnant sous X11 et donc l'installation est assez lourde; vous gagnerez peut-être à utiliser Open Office ou Libre Office qui peuvent éditer les images vectorielles et les exporter en SVG (et importent le format WMF).

Jitsi (Libre)
téléphonie SIP et visioconférence. .

Kodi
C'est le nouveau nom d'XBMC. La version 14.2 en 32bits fonctionne encore sous Snow Leopard. Pour simplement gérer une sonothèque, j'ai tendance à préférer l'interface des anciennes versions (XBMC), ce qui a un sens si vous n'utilisez pas les extensions.

Libre Office (Libre)
La réputation du concurent de Microsoft Office n'est plus à faire; le projet s'est aujourd'hui scindé en deux branches (Open Office et Libre Office), et il n'est pas immédiat de trouver les anciennes versions de Libre Office surtout sur OSX. Libre Office possède plus de filtres d'importation qu'Open Office et peut par exemple importer des fichiers Clarisworks (même les fichiers vectoriels), sans avoir trop d'ajustements à faire.
La version 6.2 nécessite OS 10.9 (Mavericks), les versions ultérieures Mac OS 10.10. Téléchargement de Libre Office (toutes versions) sur le ftp du cnrs ou ici (pour Snow Leopard téléchargez une version 4.5 en 32 bits).

Mac the Ripper
Permet de ripper rapidement un DVD sur le disque dur en gardant sa structure; c'est le complément parfait de Handbrake.
Version PPC (utilisable jusqu'à Mac OS 10.6 avec Rosetta installé): https://www.macupdate.com/download/14414/mactheripper266.dmg.zip;
version intel (3.0 R14): http://down.dandu.be/MacTheRipper.zip
Max (Libre)
Max permet de créer des fichiers son de haute qualité à partir d'autres fichiers (conversion) ou de disques compacts (ripper). Il gère des formats non gérés par iTunes (comme le FLAC) et offre plus de possibilités de correction d'erreurs.

pyExifToolGUI (Libre)
Interface graphique pour l'application en ligne de commande ExifTool de Phil Harvey. Permet d'écrire des tag EXIF sur des images, individuellement ou par groupe. Là où beaucoup de logiciels abandonnent (par exemple quand le tag n'existe pas dans l'image, comme une date d'origine dans une image issue d'un scanner), ExifTool surmonte le défi.

Pinta (Libre)
.

Secondtime (Gratuit)
Vous voyagez loin d'Europe ? Ce logiciel affiche dans la barre de menu une deuxième horloge en plus de l'horloge système (qui peut continuer à afficher l'heure de votre pays d'origine; pratique pour ne pas réveiller vos corespondants téléphoniques.
Il existe de nombreuses horloges sur le marché, mais celle-ci à l'avantage de la simplicité et de l'efficacité. Malheureusement ce logiciel est discontinué et il n'existe plus de serveur où le télécharger (me contacter; il fonctionne au moins jusque Mac OS 10.11). En alternative, vous pouvez essayer LoversClock (Libre), fourni avec son code source.

Serveur web (Apache, PHP et MySQL)
Un serveur Apache et PHP sont déjà intégrés au système OS X. Mais vous pouvez souhaiter utiliser des versions plus récentes de PHP (Libre).
Les versions de PHP versions pour macOS sont maintenues par php-osx et ne modifient pas les binaires de php déjà présents. Tout est installé dans /usr/local/php5 grâce à la commande curl du terminal. Ces versions sont efficaces pour le développement et à conseiller fortement.
MySQL n'est pas présent. Cette page vous permet de choisir la version la mieux adaptée à votre système (la version 5.6.30 est adaptée pour OS 10.9 et 10.11); L'installeur place un contrôle dans Préférences système qui permet de démarrer ou d'arrêter le serveur MySQL ou de le lancer automatiquement au démarrage. pour configurer le mot de passe du compte "root" de MySQL tapez (ou coupez/collez) dans le terminal la commande:
/usr/local/mysql/bin/mysqladmin -u root password [mot de passe]
Toujours dans le terminal, sous un compte administrateur, tapez:
sudo mkdir /var/mysql
sudo ln -s /tmp/mysql.sock /var/mysql/mysql.sock
Ce qui corrige une erreur d'OSX.

Vous aurez encore besoin de phpMyAdmin (la version 4.9.5 est la dernière compatible avec PHP 5.5).

Si vous utilisez un OS assez assez ancien et que vous nécessitez néanmoins des versions récentes de PHP, installez un ensemble intégré comme Acquia Dev Desktop (gratuit) qui intègre aussi le gestionnaire de contenu Drupal.

SoundFlower (Libre)
Permet de rediriger les entrées et sorties audio. Ainsi tout ce qui est audible sur un Macintosh peut être enregistré par une application (comme Audacity).

Sweet Home 3D (Libre)
Application d'aménagement intérieur écrite en java.

Sylpheed (Libre)
Si vous préférez le courrier en mode texte au HTML (un mode texte que les versions récentes de Mail ne gèrent plus), Sylpheed est LA solution; un client de courrier électronique simple, léger et efficace. La version compilée pour Mac OS X mise en ligne sur le site est malheureusement un peu anciennne par rapport à la dernière version windows (quelqu'un pouyrrait-il fournir le fichier compilé de la dernière version 1.7 ?). Avec la version 1.4, les fonctions d'importation du carnet d'adresse sont limitées; pour contourner cette difficulté, vous pouvez exporter le carnet d'adresses de l'application "Contacts" d'OS X au format vCard; puis le convertir grace à ce script en php (vCard to LDIF / CSV Converter) disponible en ligne ou téléchargeable (libre). Les Linuxiens disposent aussi d'un clone de Sypheed nommé Claw Mail, un peu moins minimaliste et plus récent.

TextWrangler (Gratuit)
Le petit frère de BBEdit; plus léger que ce dernier, il conserve toutes les fonctions essentielles d'un éditeur de texte non enrichi, pour éditer les fichiers de configuration, les CSS, le PHP, voire même HTML dans certains cas. Très supérieur à Textedit, il affiche une coloration syntaxique qui permet de corriger une bonne partie des erreurs de syntaxe.

symPhonie (Libre)
Une autre application SIP. Le développement en est arrêté, mais un exécutable pour mac OS 10.6 est téléchargeable en suivant le lien.

Telephone (Gratuit)
Une application simple et efficace pour téléphoner par Internet par le protocole SIP. Dommage qu'elle ne s'interface pas avec le carnet d'adresses. Dans les temps anciens, les fournisseurs d'accès à l'Internet (SFR pour les anciens clients de Neuf téklécom, Free, etc.) offraient un compte SIP dans le cadre du forfait (même s'ils sont assez discrets sur cette offre); profitez-en. Une aide pour le paramétrage avec un compte Libertalk (SFR) est présente sur ce forum:
http://forum.sfr.fr/t5/Mes-autres-services-et-%C3%A9quipements-SFR/LiberTalk-sur-Mac/td-p/1626/page/2

Sinon Ovh offre un abonnement à un peu plus d'un euro par mois; très utile si vous voyager beaucoup à l'étranger.

The Unarchiver (Libre)
Remplacement pour l'utilitaire d'archive; une application s'intégrant parfaitement au système et gérant de plus nombreux formats (rar, etc.).

Virtual Box (Libre)
Application de virtualisation de processeurs x86 and AMD64/Intel64. Permet d'émuler un système d'exploitation windows ou Linux, voire une ancienne version d'OSX sur un Macintosh récent qui ne les supporte plus.

VLC Media Player (Libre)
Un décodeur extrêmement efficace et complet pour les fichiers sons et vidéos. Si vous possédez une Freebox (le server suffit), elle vous permet de regarder la télévision sur ordinateur par le flux: http://mafreebox.freebox.fr/freeboxtv/playlist.m3u

Word perfect 3.5 (Gratuit)
Word Perfect fut longtemps le traitement de texte phare avant d'être supplanté par Windows. Cette version est compatible avec Mac OS 7.5 et les versions ultérieures (OS X <= 10.4 capable de gérer l'environnement "classic"). Il exite des versions Windows bien plus récentes, mais payantes.

X Lossless Decoder (Libre)
Un décodeur de fichiers sons "looseless"; à mon avis plus limité et moins convivial que Max, mais cette application a ses inconditionnels.

XBMC (Libre)
Un visualiseur de medias et de flux de données; de quoi transformer un mac mini en parfait média center. L'application a été renommée Kodi.

XnViewMP (Gratuit)
Un visualiseur d'images permettant d'éditer facilement tous les tags (y compris Exif).

Les applications intégrées au système


Appleworks
Cette suite logicielle était livrée avec Mac OS classic (jusque Mac OS 9). Si on met de côté l'Appleworks "classic" (en mode texte) conçu pour l'Apple II avec lequel cette application ne partageait que le nom, la première version fenêtrée d'Appleworks a été écrite pour l'Apple II GS par la société Styleware et nommée GS Works (elle comprenait un traitement de texte, un module de mise en page, un module de dessin vectoriel et bitmap, un tableur, une gestion de bases de données et un module de communication (par modem). Rachetée par Claris puis par Apple, la suite logicielle a été renommée Appleworks GS puis Clarisworks, puis à nouveau Appleworks. Entre temps elle avait été portée sur Mac OS et Windows (moins toutefois le module de mise en page). Cette suite apportait une simplicité d'utilisation et une intégration qui n'a jamais été égalée par la suite. Les limites étant une mauvaise gestion des gros documents (bugs). Les dernières versions du traitement de texte lisaient le format Word et disposaient d'un éditeur d'équations. Appleworks tourne encore sur tous les systèmes capables d'émuler le processeur Power PC c'est à dire OS 10.6.6. Il était ainsi possible de placer dans le traitement de texte des dessins vectoriels ou des tableaux de calcul. Libre Office peut relire les fichiers textes d'Appleworks dont la structure n'est pas trop complexe et Eazydraw les dessins vectoriels.

Aperçu
Un visualiseur de fichiers d'images ou de textes (pdf, ppt:PowerPoint)
Les fonctions liées aux fichiers pdf , souvent méconnues, sont particulièrement intéressantes; en effet avec Aperçu, vous pouvez combiner deux pdf, ajouter et enlever des pages, et même diminuer la résolution maximale des images pour diminuer la taille globale; malheureusement la table des matières, lorsqu'elle existe, n'est pas mise à jour. Attention au fait que toute modification d'un fichier ouvert est immédiatement enregistrée sans confirmation

Carnet d'adresses
La capacité du Carnet d'adresse à envoyer des SMS à travers une liaison Bluetooth à disparu avec Mac OS 10. 5 (Leopard). Sur cette page, vous trouverez un plugin qui restaure cette capacité (testé avec MacOS 10.5 et 10.6):
sigmaris.info/blog/?page_id=60 (Libre).

Calculette

Dashboard
Certains widgets peuvent être utiles, mais le Dashboard a lui aussi disparu au fil des versions de mac OS (de fait avec le 10.15).

Dupliquer l'horloge mondiale: ouvrez le gestionnaire de widgets (croix "+" en bas à gauche); faites glisser l'icône de l'horloge sur le dashboard; vous obtenez une deuxième instance de l'horloge dont vous pouvez choisir la zone en cliquant sur le "i" en bas à droite de l'horloge.

Finder
Le Finder gère les alias, sorte de lien vers un fichier (plus ou moins équivalents aux "raccourcis" Windows). Les alias qui viennent de l'ancien Mac OS sont plus sophistiqués que les liens symboliques Unix, mais moins compatibles. Les applications modernes gèrent beaucoup mieux les liens symboliques que les alias, surtout lorsque l'on pointe sur des dossiers plutôt que sur des fichiers. Le Finder lit très bien les liens symboliques, mais il faut passer par le Terminal pour les créer (en ligne de commande). SymbolicLinker est un petit programme qui ajoute un service au système et au finder permettant de créer un lien symbolique d'un clic de souris, pratique pour tous ceux que le Terminal intimide (pour tout savoir sur les liens symboliques, regardez ici).

iSync (quelque peu obsolète, le concept ayant perdu beaucoup de terrain face aux clouds)
Synchroniser les contacts de votre portable avec ceux du carnet d'adress d'OS X
Une application intelligente telle qu'Apple les concevait lorsque cette société ne vendait pas de téléphones. iSync à disparu avec la version 10.7 de Mac OS X, mais fonctionnait encore sous 10.7 (Lion), à condition de récupérer le fichier sur un 10.6 (Snow Leopard) installé.

Serveur web (Apache et PHP)
Mac OS X possède un serveur web (Apache et PHP) facile à activer. Pour installer des solutions alternatives ou compléter par MySQL, lire plus haut.

L'interface graphique permetant de démarrer ou d'arrêtre le serveur web (Apache) a disparu depuis OS 10.7, mais Apache est toujours là. Il faut utiliser le terminal sous un compte administrateur et tapez les commandes:
sudo apachectl start démarre Apache (le mot de passe du compte administrateur sous lequel vous vous trouvez vous sera demandé).
sudo apachectl stop arrête Apache .
sudo apachectl restrart redémarre Apache (nécessaire si vous avez par exemple modifié un fichier de configuration du serveur).
Si vous voulez démarrer ou arrêter le serveur à partir d'un compte qui n'est pas administrateur, il faudra ajouter ce compte au fichier /etc/sudoers, une opération sensible que je ne détaille pas ici.

Une meilleure solution est d'intégrer le lancement d'Apache au démarrage d'OS X. Sous un compte administrateur, tapez (ou coupez/ collez) dans le terminal la commande:
sudo launchctl load -w /System/Library/LaunchDaemons/org.apache.httpd.plist
Cette fois Apache démarre automatique sans avoir aucune commande à taper et pour tous les utilisateurs de la machine.
La commande:
sudo launchctl unload -w /System/Library/LaunchDaemons/org.apache.httpd.plist
permet de revenir à la configuration par défaut (sans Apache).

Les pages délivrées par le serveur sont à placer dans le dossier (Library est traduit en "Bibliothèque" dans la version française du Finder):
/Library/WebServer/Documents/

Pour utiliser PHP, placer votre site web dans un autre dossier, gérer plusieurs sites (virtual hosts), vous aurez besoin d'éditer les fichiers:
/etc/apache2/httpd.conf
/etc/apache2/other/php5.conf
/etc/apache2/users/[nom].conf
Consultez la page PHP de ce site.

Get your Local Web Development Environment Up & Running on OSX El Capitan. Le même site décline des variantes de la page adaptées à toutes les versions d'OS X et ce guide est vraiment l'un des plus cools disponibles sur le net.

Les manques

à venir

Les logiciels de SVT (page obsolète) →

Références

List of Macintosh software
www.macupdate.com/app/
Old Version. Because newer is not always better.
Liste de logiciels pour Mac OS X sur Framalibre
L'ensemble de ce portail mérite aussi votre visite: framalibre.org/
Framalibre.org. L'annuaire du libre; un site de référence.
Libère ton ordi. Un site assez génial visant à promouvoir les logiciels libres.

Liens amicaux

manifeste iFixit
Ceci n'est pas un lien publicitaire